Votre
Avis
Contact

Comment puis-je développer la palette gustative ? (2ème partie)

Dans notre blog précédent http://bit.ly/Lapalette, nous avons commencé les conseils pour vous permettre d'élargir (davantage) votre palette gustative. Nous avons traité de l'influence du cadre, les tests par rapport au goût et l'assaisonnement de vos plats avec des herbes aromatiques fraîches. Dans ce blog, nous poursuivons l'aventure gustative.

L'art de combiner les goûts n'est pas donné à tout le monde, mais cela s'apprend. Pour ce faire, il est nécessaire d'avoir une connaissance de divers ingrédients. Vous vous aventurerez dans un voyage de découverte, qui vous ouvrira sans doute à d'autres horizons. Donnez-vous le temps pour vous l'approprier.

 

Voici des conseils qui vous aideront à développer et à optimiser votre palette gustative :

  1. Procédez au nettoyage du palais. Avant de commencer le repas, il est conseillé de se nettoyer le palais en buvant un verre d'eau tiède, par exemple. Ou mieux encore, sucez un quartier d'agrume. Cela neutralise le palais et vous permet d'avoir une bouche fraîche avant de goûter un plat. Si vous le souhaitez,vous pouvez réitérer ce geste entre chaque met. Ainsi le goût d'un plat ne sera pas altéré par celui qui le précède.
  2. Durant une semaine, salez moins vos aliments. Certes, le sel donne du goût aux aliments, mais, si vous souhaitez apprendre à reconnaître les ingrédients, mieux vaut diminuer le sel. Par ailleurs, au moins de sodium, au mieux pour la santé.
  3. Si vous mangez des aliments qui contiennent beaucoup de sucre, cela jouera sur votre palette gustative. Le sucre provoque notamment une stimulation très forte, de sorte que les organes gustatifs sont moins enclins à absorber le sucre contenu dans les produits naturels.  Une cuillerée de sucre en moins dans votre café ne fera de mal à personne.
  4. Prêtez attention à la structure et à la texture d'un plat. La structure et la texture peuvent procurer une sensation supplémentaire lorsqu'on goûte tel ou tel produit. Il suffit d'évoquer le craquement qui accompagne le grignotage caractéristique de chips et que chacun connaît. Les légumes aussi ont une structure particulière. La texture d'une salade Iceberg diffère considérablement de celle d'une laitue, et leur goût est bien différent. Je vous  invite à en faire la découverte.
  5. Stoppez de fumer. Pour nombre d'entre vous, c'est plus aisé à dire qu'à mettre en pratique. Car, il s'agit d'une dépendance tenace et difficile à vaincre. Lorsque vous aurez fait ce pas, vous constaterez bien vite une amélioration de votre sens gustatif et olfactif.  Les produits chimiques contenus dans les cigarettes ont pour effet de bloquer les papilles gustatives.

Je vous souhaite donc de vivre une aventure, une vraie expérience...celle qui vous fera manger jusqu'à la dernière miette ! Ces conseils vous aideront à apprécier vos propres préparations ainsi que celle des autres. N'hésitez pas à porter un avis (avec tact). Tant le ou la cuisinier que le dégustateur en prendront de la graine.  Sur une échelle allant de 1 à 10, où situez-vous votre palette gustative? Toutes vos observations sont les bienvenues.