Votre
Avis
Contact

Sucré, salé, acide, amer et.... umami ; Découvrez la cinquième saveur !

Quelles sortes de saveurs pouvez-vous distinguer ? La plupart d'entre nous dirons : sucré, salé, acide et amer. Il semble toutefois qu'une cinquième saveur existe ! Cette saveur est nommée 

« umami »

Dans ce blog, vous découvrirez davantage d'informations à ce sujet.

Le goût umami a été découvert en 1908 par le Japonais Kikunae Ikeda. Tout comme les quatre autres saveurs de base, cette saveur laisse vraiment savourer sur la langue. Le biologiste Charles Zuker a en effet montré que des capteurs sensoriels umami sont réellement présents sur la langue. 

Comment est-ce que je peux goûter cette saveur ? 

Il est peut-être difficile de s'imaginer cette nouvelle saveur. Vous devrez tester quelques ingrédients umami pour découvrir les points communs. Vous trouverez cette saveur notamment dans la viande, le poisson les champignons et les tomates. Dans une plus large mesure, cette saveur se retrouve dans des délicatesses avec maturation, telles que le fromage parmesan et la sauce de soja. 

Auparavant, umumi était utilisé en particulier dans la cuisine japonaise. Désormais, cette saveur se retrouve presque partout. 

L'umami joua un rôle particulier dans la nourriture à faible teneur de sel. Les repas qui sont agrémentés avec l'umami sont plus fins et ne nécessitent en général pas de sel supplémentaire. La sauce au soja riche en umami est par exemple un excellent substitut naturel pour le sel.

Toutefois, il reste difficile de nommer et de différencier les différentes saveurs. On suppose que les saveurs nous aident à faire des choix de nourriture saine. Un goût amer est souvent perçu comme signal pour un produit potentiellement dangereux. L'acidité devrait protéger les personnes contre la consommation de fruits non mûrs qui peuvent contenir des substances dangereuses. Une saveur sucrée est associée à des hydrates de carbone, une importante source d'énergie. Pour finir, la saveur salée est associée aux ions de sodium, qui en cas de consommation modérée sont bénéfiques pour l'homme. 

Savez-vous que nous entrons en contact avec l'umami dès les premiers mois de la vie ? Le lait maternel contient notamment la saveur umami. Désormais, des spéculations sont en cours sur un sixième goût, le gras. Selon des scientifiques américains, le fait que vous pouvez goûter le gras dépend de la présence d'un certain chemorécepteur dans vos papilles gustatives.